Balises autorelevables

Il y a 19 produits.

Une balise autorelevable sert à indiquer à l'automobiliste un itinéraire à emprunter ou à lui signaler l'existence d'un risque. Ces balises de signalisation routière sont normées sur la voie publique et son conçues pour être autorelevables, c'est à dire qu'en cas de choc, elles se déforment pour atténuer les dégâts. Elles sont en polyéthylène ce qui leur permet de reprendre leur forme initiale lorsqu'elles subissent un choc. 

Prozon vous propose de découvrir sa gamme de balises autorelevables  : 

Lire la suite
Produits 1 - 19 sur 19

Qu'est-ce qu'une balise autorelevable ? 

Les balises autorelevables sont utilisées pour matérialiser les têtes d'îlots directionnels ou séparateurs (J5), les virages (J4), les contournements obligatoires (B21). Elles permettent d'accentuer le marquage au sol afin de contribuer au balisage des voies pour les automobilistes. Il existe des balises autorelevables, ayant une forme de borne, existant en différentes couleurs pour différentes fonctions. Il existe également des balises flexibles de contournement ou de balisage de virages. Elles ont pour rôle de fluidifier la circulation et se sécuriser les automobilistes. Toutes nos balises sont certifiées CE et NF selon les normes de l'ASCQUER NF XP P98-583.

La balise J11

La balise J11 est de couleur blanche à bandes grises rétroréfléchissantes de classe 2 afin d'être vue de loin dans la nuit. Son rôle est d'avertir les usagers de potentiels dangers, de les guider. Cette balise peut servir aussi bien en balisage temporaire que permanent : de manière temporaire, elle est mise en place en attendant l'aménagement définitif de la chaussée. De manière permanente, elle peut être utiliser pour éviter que les automobilistes fassent des manœuvres potentiellement dangereuses. Dans certains cas, elle peut être installée sur une ligne continue.

La balise J12

La balise J12 qui est de couleur verte n'est utilisée que pour signaler des voies divergentes sur la chaussée. C'est une signalisation qui est permanente. Elle est également conçue pour être visible la nuit grâce à ses deux bandes rétroréfléchissantes.  Sur la route, elle doit être installée à intervalle de 50 cm mais ne doit en aucun cas déborder sur la chaussée. Elle ne mesure jamais plus de 85 cm de hauteur. Elle est très souvent implantée sur les autoroutes ainsi que les voies rapides. 

La balise K5D

La balise K5 est jaune et sert à indiquer la présence d'un chantier de moyenne ou de longue durée ou d'un rétrécissement de la chaussée. C'est une signalisation de position. Comme les deux balises J11 et J12, elle a deux bandes rétroréfléchissantes pour être visible à tout moment de la journée. C'est grâce à sa couleur jaune (couleur de toute signalisation temporaire en France) que les usagers comprennent que le danger est à caractère temporaire. Elle est le plus souvent installée sur la chaussée, simplement posée ou lestée pour les enlever facilement lorsque le danger sera terminé.

La balise de contournement

Il existe de nombreux types de balises de contournement. Le plus souvent, c'est un flèche. blanche sur un fond bleu. La balise est également en plastique.

La balise J4 annonce un virage ou un rétrécissement de la chaussée. Elle est monochevron et peut être accompagnée d'un feu sur sa partie supérieur afin d'augmenter sa visibilité. 

La balise J5 signale les têtes d'îlots directionnels à contournement obligatoire par la droite ou par la gauche, la tête de flèche inclinée vers le bas à droite ou à gauche indiquant l'obligation. La tête de flèche est en blanc sur fond bleu, le panneau est carré.

Enfin, nous vous proposons des balises B21a1 de contournement obligatoire par la droite ; B21a2 de contournement obligatoire par la gauche ; B21-1 d'obligation de tourner à droite avant le panneau ; B21-2 - d'obligation de tourner à gauche avant le panneau.

Quel est l'intérêt des balises souples ?

C'est grâce à leur matériau de fabrication que les balises sont souples, se déforment lors des chocs puis se remettent en place. Fabriquées en polyéthylène soufflé, elles sont extrêmement résistantes. Ce plastique est le plus utilisé dans les accessoires de signalisation car connu pour être de très bonne qualité et économique. 

Situées au niveau du sol, dans des zones de croisements, à grande circulation, les balises en dur sont fréquemment heurtées par les roues ou ailes des véhicules roulants, se détériorent et cassent rapidement, abiment les véhicules et peuvent aller jusqu'à provoquer des accidents. Notre système de balises autorelevables montées sur silent blocks résiste mieux aux chocs, se plie sous les roues des voitures et des camions, revient en place sans se casser ni détériorer les véhicules. Tous les éléments se changent séparément. 

Comment fixer les balises de signalisation autorelevable ? 

Nos balises sont à fixer avec une douille M12 ou une platine anti-arrachement. L'utilisation d'une colle de scellement chimique sera nécessaire dans les deux cas. Tout d'abord, il vous faudra percer un trou de 16 mm ( 150 mm de profondeur pour une douille de type M12 et 120 mm pour une platine anti-arrachement) et veiller à bien le nettoyer avant d'y insérer la colle de scellement chimique à l'aide du pistolet d'injection. Il convient de laisser sécher (environ 15 min) avant de visser la balise sur la douille. Dans le cas des balises J11, J12, K5d, vous pourrez vous aider de la clé de serrage pour balise

Retrouvez notre article de blog pour apprendre à installer des balises autorelevables.