Panneaux de Chantier de type AK (danger)

Il y a 18 produits.

Les panneaux de chantier de type AK signalent un ou des dangers liés à des chantiers fixes ou mobiles, accidents, modifications de la circulation et doivent obligatoirement être implantés à proximité des zones modifiées afin de permettre aux usagers de la route de modifier leur comportement ou vitesse.

Lire la suite
Produits 1 - 18 sur 18

Panneaux de chantier AK (Danger)

Il n’est pas rare de rencontrer des signalisations routières de danger autre que les panneaux de police fixes. Ces types d’indications sont le plus souvent implantés lors des chantiers de rénovation des voies, en présence d’un accident à proximité ou encore lors de déviations ponctuelles portant sur la dégradation partielle ou totale de la route. Il est donc primordial d’avertir les automobilistes de ces évènements improbables à travers des panneaux temporaires dit AK en plus des signaux de prescription. Retrouvez tous nos conseils sur l'agencement d'une signalisation temporaire de chantier.

En approche d'un chantier sur routes à chaussées séparées, tous les panneaux seront de classe rétroréfléchissante T2 et le premier panneau de danger sera renforcé par des feux clignotants pour la signalisation nocturne. Sur routes bi directionnelles, seul le premier panneau de type AK est obligatoirement de classe rétroréfléchissante T2, les autres panneaux seront de classe T1 ou T2.

Ces derniers sont disposés sans fixation avant l’obstacle concerné. Ils possèdent ainsi des effets visuels plus que conséquents puisque les chauffeurs se doivent de les identifier afin d’ajuster leur comportement, surtout la vitesse de croisière, mais aussi de suivre les indications de déviation ou d’arrêt. Pour se procurer ce matériel, Prozon vous présente sa gamme disponible en 3 déclinaisons : avec ou sans pieds et rails, garantie 3 ans. Un large choix à la clé, il est pourtant important de bien identifier la signification des panneaux pour une utilisation spécifique. Système de pose, niveau de rétro-réflexion, option lumineuse ou non…, pour tout savoir sur les panneaux de chantier AK, découvrez la réglementation d'implantation des panneaux de chantier dans cet article.

Une large gamme de panneaux de danger

À chaque typologie d’obstacle son panneau AK. Sur Prozon, presque toutes les éventualités sur les dangers de la route sont prises en compte par ces signalisations, allant des travaux, du rétrécissement de chaussée, en passant par les routes pouvant causer des projections de gravillon, celles glissantes, les voies présentant des bouchons, cassis, accident, jusqu’aux aléas climatiques comme le brouillard. Chaque modèle possède une nomenclature différente, les AK en compte désormais 9 : AK2,3,4, 5, 14, 17, 22, 30 et 31. À noter que même si ces panneaux ne sont que temporaires, ils se doivent de respecter la norme NF. Il est également de rigueur d’insister sur le fait que tout panneau de ce type doit être retro-réfléchissant. Il existe cependant des gammes, en plus de cette propriété, se dote de dispositif lumineux en pourtour afin de mieux les identifier.

Les panneaux de danger temporaire et leur signification 

Voici nos différents panneaux AK :

AK2 : Signalisation relative à une route présentant des cassis non annoncés par les panneaux de danger habituel. Il se peut que ces anomalies soient exclusives et ne soient pas encore rectifiées par les responsables de l’administration publique. Ces panneaux peuvent s’accompagner de signalisation de déviation, d’une indication de route à une seule voie ou autre.

AK3 : Ces panneaux de type AK signalent une réduction de chaussée pour une route donnée. Les raisons peuvent être multiples, mais l’essentiel pour ce dispositif sera d’alerter les usagers à réduire la vitesse surtout si la route est à deux sens. Il se peut ainsi que ces panneaux soient accompagnés par des panneaux temporaires de réduction de vitesse, de signalisation de position, de réduction de vitesse ou même de stop.

AK4 : Panneau indiquant que la route dans cette section est relativement glissante, soit par présence d’une couche importante de neige, soit par d'autres facteurs, déversements d’huile… Dans ce cas, le AK4 se doit d’être lié avec une réduction de vitesse. Au pire, il y aura une indication de déviation à emprunter si la route est quasiment impraticable.

AK5 : Ce sont les panneaux qui sont les plus observés dans les voies publiques lorsqu’il y a des travaux de rénovation en cours. Ils sont obligatoirement disposés sur ces lieux puisque les usagers se doivent de respecter toutes les dispositions mises en place par le chantier. En plus de prêter attention à cette information, ils tâcheront également d’identifier les autres signalisations évoquant l’organisation de la circulation. Ce sont les entreprises à charge de ces travaux qui doivent les installer puisque la sécurité de leur employé est également en jeu.

AK14 : Ces types de panneaux évoquent seulement la présence d’un danger exceptionnel sur la voie que les usagers sont en train d’emprunter. Ils s’accompagnent ainsi de prérogatives un peu plus précises quelques mètres plus loin. L’essentiel d’avoir la vigilance requise en pénétrant les zones précédées par ces indications.

AK17 : Ces panneaux de chantier de type AK avec signaux lumineux ont l'avantage d'attirer l’attention des chauffeurs grâce à la présence de feux tricolores. Ces derniers ne sont en aucun cas ponctuels sur ces zones. Il se peut que des travaux ou des blocages obstruent une partie de la route pour que ces feux tricolores agissent en régisseur de circulation. Généralement, le AK17 et son homologue sont disposés de façon à ce que l’un et l’autre se positionnent de chaque côté de la route ou successivement.

AK22 : Signalisation relative à la présence de corps étrangers pouvant être projetés par les roues d’un véhicule. Les usagers sont donc avertis de ces risques pouvant atteindre autrui ou voitures du sens opposé. Pour éviter tout dégât matériel, les automobilistes seront donc contraints de réduire leur vitesse. Généralement, les AK22 se placent dans les villes à fort trafic.

AK30 et 31 : Dans les villes, sur les autoroutes, on découvre souvent la présence de ces panneaux de chantier faisant mention que la suite du chemin présentera un bouchon. La plupart du temps, les AK31 viennent en renfort de ce dispositif si l’origine était un accident. Enfin, d’autres signalisations indiquant une déviation peuvent être déployées.

Particularité des panneaux de chantier routiers

Comme leur nom l’indique, les panneaux temporaires ne seront sollicités que dans l’une des circonstances susmentionnées. De ce fait, leur installation en bord de route se doit d’être facile et rapide. Une source de danger sur les routes doit obligatoirement faire office de communication envers tous les usagers pour limiter les accidents. Ainsi, les panneaux AK se dotent d’un système de pose des plus aisés à travers une installation au sol effectuée à l’aide des pieds. Ces supports sont les plus classiques, mais il existe désormais des gammes reposant sur bien d’autres systèmes. Le mécanisme sera soit sur pied indépendant, sur pied dépendant, avec rails ou sans rails. Dans les deux cas, la pose sera toujours rapide. En effet, il suffira d’un jeu de clip pour les pieds indépendants, contre une ouverture simple pour les pieds dépendants pour un rendu identique. Nous résumons les différents moyens de fixation d'un panneau ici.

Manipulation des panneaux de chantier temporaire

Puisqu'ils sont temporaires, ces panneaux sont donc toujours sujets à des manipulations telles que des déplacements ou autre. C’est la raison pour laquelle, ils présentent des propriétés spécialement dédiées à cet effet. Le corps du panneau, celui qui affiche les indications ne possède aucune partie tranchante. De même, les marques sont indifférentes à l’abrasion des mains ou autres facteurs pouvant les gratter, défaut de manutention ou aléa climatique de l’extérieur. Puisqu’il est toujours question d’emporter, de déplacer ces dispositifs, notez que le poids, que ce soit supports compris ou non, sera minime. Côté dimensionnement, cette caractéristique porte également ses fruits, d’autant plus que les panneaux sont aussi disposés par simple superposition. En option, des caissons de rangement ou des racks sont disponibles pour faciliter les transports et l’agencement dans les véhicules. 

Les panneaux de signalisation de chantier temporaire 

La plupart de nos panneaux de chantier sont fabriqués avec du PVC. C’est ce matériau qui dispose d’une résistance élevée aux agents chimiques qui sont souvent présents dans les rénovations des routes. Le PVC s’adapte également bien aux aléas climatiques de l’extérieur de par son traitement anti UV, l’inexistence de traces de corrosion et de dilatation en cas d'exposition à la chaleur et à l’humidité contrairement aux panneaux en fer. Concernant l’affichage, le PVC permet une illustration des plus claires, surtout avec ces dispositifs où les teintes de rouge et de jaune sont responsables de faire ressortir le message ou l’image en noir. Ces marquages sont très résistants au temps. L’avantage du PVC est aussi l’inexistence de support à fixer supplémentaire lors de la pose. Généralement, ce sont ces éléments qui sont le plus sujets à des défaillances causant une baisse conséquente de la durée de vie des panneaux. Les AK en PVC possèdent une longévité élevée. L’esthétique viendra en prime pour cette fabrication particulière. Cependant, notez que d’autres matières plastiques encore plus résistantes peuvent être sollicitées. Prozon choisit consciencieusement ses matériaux et ne détaille que des produits 100% recyclables.

Bon à savoir sur les panneaux AK

De par cette fabrication avec des matériaux pensés, les travaux d’entretien sur nos panneaux de chantier AK sont limités voir nuls. En effet, un coup de chiffon enlèvera toutes les salissures, boues, poussières ou taches d’huile. Pour bien choisir vos panneaux temporaires, vous devez également vous attarder sur le niveau de rétroréflexion en fonction de l’environnement dans lequel il se trouvera. Selon la loi en vigueur, le minimum est la classe T2. À défaut de ne pas remplir ce critère ou pour anticiper toutes éventualités, le mieux serait toujours d’avoir un modèle ayant des feux R2. Prenez également le temps d’identifier le type de route sur laquelle les panneaux vont se poser puisque ces derniers sont disponibles en plusieurs tailles différentes. 

Comment baliser son chantier ? 

Un chantier nécessite la mise en place d'une signalisation routière pour alerter et guider les automobilistes mais également les piétons et ainsi éviter tout risque d'accidents. Il est nécessaire à la fois pour protéger le personnel sur le chantier, prévenir les automobilistes et fluidifier la circulation. 
Il y aura trois types de signalisation sur un chantier : la signalisation d'approche, la signalisation de position et la signalisation de fin de prescription.

  • La signalisation d'approche : cette signalisation doit être mise en place avant le chantier afin de prévenir les automobilistes d'un danger. Cela concerne les panneaux de type AK qui vont symboliser le type de danger. 
  • Le signalisation de position : elle sert au balisage de la zone de travaux et aux guidage des automobilistes et piétons. Cette signalisation va se représenter par les barrières, les cônes de signalisationles séparateurs de voie 
  • La signalisation de fin de prescription : elle va indiquer aux automobilistes la fin de la zone de danger ou tout autre indication tel que le sens de la direction, l'interdiction de stationnement. Ces indications sont représentés par les panneaux de type BK

N'hésitez pas à consulter notre article sur les réglementations d'implantation des panneaux de chantier.