Aire de jeux publique

3 produits
Trier par
Montrer
En savoir
plus

Les aires de jeux pour enfants, sont des lieux d'épanouissement pour les enfants de moins de 14 ans. C'est un lieu dans lequel sont installés de manière permanente un ou plusieurs équipement de façon collective à des fin de jeux. Ces aires de jeux peuvent se trouver dans toutes les aires municipales mais également les écoles privés ou publiques, parcs aquatiques, parcs d'attractions etc... 

Prozon vous propose une sélection d'équipements qui sont conformes aux normes 1176 et 1177 pour amuser et éveiller la curiosité des enfants en toute sécurité.

Quelles sont les principales règles concernant les aires de jeux enfants ? 

Ces aires de jeux sont régis par certaines règles puisqu'ils peuvent être source d'accidents, c'est pourquoi une grande vigilance s'impose quant aux choix des matériaux, de l'environnement et du sol.

Ces équipements sont régis par les normes 1176, 1177, et le décret du 18 décembre 1996, afin de respecter certaines exigences de sécurité et éviter tout danger. La réglementation concerne toutes les zones aménagées et équipées à des fins de jeux pour les enfants. 

Afin de garantir la sécurité et la santé des utilisateurs, il est nécessaire : 

  • D'avoir les coordonnées du gestionnaire affichées à l'entrée de l'aire de jeux
  • Que soit indiqué la tranche et les avertissements sur les éventuels risques à proximité de chaque équipement
  • Que l'air de jeux soit séparé de tout élément susceptible de mettre en danger les utilisateurs, que ce soit des plans d'eau, parking, voies routières, terrains de pétanque...
  • Que les plantes ou arbres à proximité ne puissent ni blesser ou empoisonner
  • Que l'hygiène des bacs à sable soit vérifiée

Pour ce qui est de la conception et de l'entretien des aires de jeux, plusieurs exigences doivent également être prises en compte :

  • Une zone libre de tout obstacle doit se situer entre 1,5 et 2,5 m autour du jeu
  • Les zones à risques tel que balançoires, tourniquets et toboggans doivent être matérialisées et revêtues de matériaux amortissants et non dégradés.
  • Les équipements doivent être fixés de manière permanente et leur stabilité doit être controlée régulièrement
  • Tout risque d'infection ou de noyade avec des jeux utilisant de l'eau doit être écarté
  • Les adultes doivent pouvoir avoir accès à tous les endroits où un enfant est susceptible de se trouver

Il est important de lire les panneaux à l'entrée de chaque aire de jeux pour prendre connaissance des tranches d'âges recommandées et des éventuels risques. Il est important de retirer tout vêtement pouvant provoquer des blessures ou étouffements comme des cordons, des écharpes, foulards, bijoux ou casques de vélos. Un rapide examen des accompagnants reste utile pour repérer d'éventuels dangers tel que des clous, échardes, un sol troué ou encore un toboggan brulant sous l'effet du soleil.

Il sera tout de même important et de manière générale de ne jamais laisser un enfant sur une aire de jeux sans surveillance.

Quel sol pour les aires de jeux extérieur ? 

La norme EN 1177 précise qu'il est impératif de mettre en place un sol amortissant si la Hauteur de Chute Libre (HCL) de l'équipement est supérieur 60 cm. La hauteur de chute libre est la distance verticale entre le point le plus élevé pouvant être utilisé par un enfant sur un équipement et le point où l'enfant peut tomber. Le caractère amortissant d'un sol varie en fonction de cette HCL. Le tableau ci-dessous regroupe l'épaisseur minimum au sol nécessaire en fonction de cette Hauteur de Chute Libre :

Epaisseur du sol  HCL max 
20 mm 800 mm
30 mm 1100 mm
43 mm 1600 mm 
50 mm  1800 mm 
60 mm 2100 mm
80 mm 2400 mm
100 mm 3400 mm

Dans toutes les zones où l'enfant peut tomber, il est important de ne choisir que des matériaux amortissants. Les sols pour aires de jeux pour enfants peuvent être classés en trois catégories :

  • Les matériaux durs (béton, enrobé, terre battue, gazon)

Les bétons et enrobés n'ont pas un pouvoir absorbant, ils ne sont donc pas à privilégier dans les zones d'impact. Pour ce qui est de la terre battue et du gazon, ils ont un pouvoir amortissant mais plutôt faible, en cas de sécheresse le sol devient compact et en cas de pluie, il peut être glissant. Ils ne sont donc pas à privilégier dans les zones avec risques de chutes mais plutôt au-delà de ces zones. 

  • Les matériaux fluents d'origine naturelle (sable, gravillon roulé, copeaux de bois, les écorces)

Ces matériaux sont très appréciés des aires de jeux puisqu'ils ont un fort pouvoir absorbant et sont économiques.Ces matériaux doivent être calibrés (Norme EN 1176-1), le sable (granulométrie entre 0,2 et 2 mm), les graviers (entre 2 et 8 mm), les copeaux (entre 5 mm de large et 30 mm de long), les écorces (entre 5 mm de large et 30 mm de long). Pour ces types de matériaux, des apports réguliers de matière doivent être réalisés tous les 1 à 3 ans en fonction de la fréquentation et des zones de jeu.

  • Les matériaux synthétiques (revêtements de sols coulés, dalles)

Ces revêtements ont l'avantage d'être très amortissants et sont déclinés sous différentes qualités et épaisseurs en fonction du besoin. Ces sols sont très appréciés grâce aux effets décoratifs et aux couleurs qui peuvent être utilisées. L'entretien est moindre mais le coût plus élevé.