Il existe plusieurs types de revêtements pour le recouvrement des voies, chaussées, parkings etc. Ils ont tous des particularités de fabrications différentes. Pour choisir le bon enrobé, il faut prendre en compte les contraintes esthétiquesenvironnementales mais aussi celles liées à l'aménagement urbain

  • Le goudron qui est issue de la distillation de la houille est gluant voir solide. Il à une palette de couleur qui s'étend du marron jusqu'au noir. À l'heure actuelle ce n'est plus un revêtement très utilisé, on privilégie l'utilisation de bitume ou de l'émulsion de bitume pour faire de l'enduit et de l'enrobé. 
  • L'enduit dit superficiel est fabriqué dans des raffineries. C'est un revêtement qui est comparable à l'enrobé grâce à son imperméabilité. Ce produit est rapide à poser, très peu cher et naturel. Cependant, il est nettement moins résistant sur le long terme que l'enrobé. 
  • Et enfin l'asphalte qui est l'union de roche calcaire, imbibé dans le bitume. C'est un revêtement qui est lui aussi boudé par les professionnels au profit de l'enrobé qui est plus solidemanipulable et plus facile à poser.
  • De manière générale un enrobé est le résultat de l'association de gravier, de sables et de liant (hydrocarboné). Le mélange est à apposer en une ou plusieurs couches plus ou moins fines. L'enrobé convient à toutes les voiries telles que les chaussées, les trottoirs, les parkings etc. La perméabilité du revêtement de l'enrobé varie en fonction de la quantité de sable présent dans le mélange. Le compactage est une étape incontournable lors de la mise en oeuvre de l'enrobé. Pour une pose réussie, il y a des conditions météorologiques à proscrire comme des très fortes pluies, les températures trop basse etc. Deux sortes de liants peuvent être présents dans un enrobé: le liant bitumineux et le liant végétal.

Le liant bitumineux est un dérivé du pétrole plus souvent de couleur noir, il est généralement utilisé lors de la construction de revêtement pour les chaussées et les trottoirs par exemple. Il est possible d'avoir d'autres coloris de liant bitumineux. Le liant végétal quant à lui est le plus souvent de couleur miel et il n'est pas créé avec du bitume. 

Un enrobé peut être rouge ou noir, c'est un matériau compact qui peut être plus ou moins granuleux selon la taille des granulats utilisés.

                  Si l'enrobé est noir, il est imperméable, résistant, avec une bonne adhérence et peut être rugueux dans une certaine mesure. Avec le temps, la couleur peut devenir grise, et des marques d'usures peuvent apparaître. La durée de vie de l'enrobé varie en fonction du trafic et de l'agencement de la voie. Sa durée de vie est estimé à une vingtaine d'année pour une couche. 

   Si l'enrobé est rouge (ou de couleur)c'est le type d'enrobé qu'il faut privilégier pour les voies types voies douces, car très confortable pour l’ensemble des usagers. Comme tous les enrobés de couleurs il est imperméables. La couleur s'obtient par le mélange d'oxydes métalliques au bitume. Cet enrobé est généralement une haute qualité d'adhérence et s'adaptent très bien au paysage urbain. C'est aussi un bon outil pour sécuriser et distinguer les espaces routiers. 

Il existe une multitude d'enrobés différents. Nous allons nous focaliser sur l'enrobé à froid et l'enrobé à chaud. Seul l'enrobé à froid est disponible à la vente sur notre site 

  • L'enrobé à froid: Parfois appelé goudron à froid, cet enrobé est conçu grâce à la fusion de granulats non chauffés au préalable et d'un liant qui est froid lui aussi. Le stockage et la mise en oeuvre de l'enrobé doivent s'effectuer à froid. Ce type d'enrobé est généralement utile pour les petits travaux. Il sert à réparer et préserver provisoirement les voies, les nids de poule, les bouches d’assainissement, les tranchées et autres. 
  • L'enrobé à chaud: C'est un enrobé qui est élaboré avec un liant chaud et des granulats qui sont passés en amont dans un tambour sécheur. Cette substance est plus adaptée pour les couches de roulement de chaussée car ultra résistante aux efforts tangentiels engendrés par la circulation. L'enrobé à chaud est confortable et sécurisant pour les usagers. De plus, il est de haute qualité et apporte une bonne adhérence aux pneus. 

Comment réussir la pose d'un enrobé à froid ? 

L'enrobé à froid est plus écologique et respectueux de l'environnement que l'enrobé à chaud. C'est un revêtement qui est utilisé pour combler les trous, faire des finitions ou de la maintenance sur les chaussées. Il n'y pas besoin de chaleur pour la mise en oeuvre. Cependant en fonction de votre localisation géographique il est déconseillé de faire la pose en hiver. En effet, l'enrobé à froid ne peut pas être posé si la température ambiante est inférieure à dix degrés. Avant de commencer la pose munissez vous de gants et d'une tenue de chantier, l'enrobé ne doit en aucun cas être en contact avec la peau ou les yeux

Pour augmenter l'adhérence de l'enrobé à froid avec les gravillons et réduire le temps de séchage vous pouvez utiliser une émulsion bitumineuse, cette émulsion fait office de joint d'enrobé. 

1 - Les outils d'aides à la pose 
          • Un balai pour bitume, une brouette, un râteau, une dame à main ou un rouleau compresseur naturel ou une plaque vibrante. 
2 - La mise en place de l'espace de travail 
          • Si la pose se fait sur du bitume, il faut que la surface soit statique, sèche et soignée sans résidu, poussière et autres. Si vous voulez créer une allée avec l'enrobé à froid, il est impératif de faire un terrassement et un empierrement si possible. Il est aussi conseillé de mettre un film géotextile et de compacter en amont environ dix centimètres de granulats non traités 0/20 type tout venant, balast ou graves.
3 - La pose
          • Il faut superposer des coches de produit d'environ 2 à 3 centimètres maximum. Si le trou est profond il faudra faire plusieurs couches. Attention le tassement va réduire vos couches de produit, pensez à prévoir une surépaisseur! 

4 - Le compactage
          • Le compactage se fait grâce à l'aide d'une dame à main ou d'une plaque vibrante. Si vous réalisez une chaussée, il faut passer en amont la plaque vibrante ou le rouleau compresseur manuel partout.

Comment réussir la pose d'un enrobé à chaud  ? 

L'enrobé à chaud représente un coût bien plus élevé que celui à froid sur des surfaces moyennes. La mise en oeuvre peut elle aussi être plus contraignante à cause du temps de chauffe et de séchage. Il est utilisé pour de la création de voies et chaussées mais aussi pour faire de la rénovation de routes déjà existantes. C'est une substance qui est très compacte, avec une très forte adhérence.

Pour la pose de l'enrobé à chaud il est conseillé de le faire poser par des professionnels car l'enrobé doit être posé directement à chaud avec une température qui avoisine les  150 / 180 degrés. Il est donc impératif d'avoir la bonne technique et les bons outils pour obtenir un résultat qualitatif.  

N'hésitez pas à commentez et partagez avec nous vos connaissances et expériences avec l'enrobé qu'il soit à chaud ou à froid! 

Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux !

Facebook Prozon Linkedin Prozon Twitter Prozon Youtube Prozon