L'installation simple et rapide d'un ralentisseur routier sur une voie privée

1ère étape : La vérification du matériel et des outils nécessaires

Cette première étape est la plus simple mais aussi l’une des plus importantes. Avant de commencer toute implantation, il est nécessaire de faire le point sur les éléments du ralentisseur pour s’assurer d’avoir tous les éléments du ralentisseur selon la longueur finale totale souhaitée. Les éléments du ralentisseur, de couleur jaune et noire, sont modulables. Cela signifie que vous pouvez opter pour une longueur sur-mesure selon la taille de la chaussée.

Il ne faut en aucun cas oublier de faire aussi le point sur les fixations disponibles pour s’assurer qu’il ne manque rien.

L’installation du ralentisseur de vitesse se fait très simplement à condition que le gendarme couché soit fixé sur un sol dur, plat et sécurisé.

Si la chaussée comporte des traces d’usure ou même des trous, nous vous recommandons d’utiliser notre enrobé à froid pour l’entretien des sols pour réparer votre sol.

2ème étape : La mise en place du ralentisseur de vitesse

Disposez tous les éléments au centre de la chaussée, à l’endroit où vous souhaitez installer le ralentisseur.

Emboîtez les éléments bout à bout selon la longueur souhaitée.

Il est également possible d’ajouter des embouts de finition demi-ronds aux extrémités du ralentisseur pour le sécuriser.

Positionnez le ralentisseur sur la chaussée à l'endroit d'implantation voulu. Attention, n'oubliez pas de laisser de l’espace de chaque côté du ralentisseur pour l’écoulement de l’eau.

Ralentisseur routier installé

3ème étape : La fixation du gendarme couché

Une fois le ralentisseur de route placé sur la chaussée, il ne reste plus qu’à le fixer.

Pour ce faire, il suffit de percer directement des trous dans le sol à travers les pré-perçages que possèdent les éléments du ralentisseur.) Ensuite, retirez les éléments modulables du ralentisseur, placez une cheville dans chaque trou percé et enfoncez-la avec un marteau.

Enfin, re-positionnez les morceaux du ralentisseur au-dessus des trous et vissez les tirefonds dans chaque cheville avec une visseuse.

Bonus : La signalisation à mettre en place autour du ralentisseur

Lorsqu’un ralentisseur est présent sur les voies publiques, il est requis d’installer des panneaux de signalisation. Sur voies privées, les panneaux ne sont pas obligatoires mais sont tout de même conseillés pour garantir une sécurité maximale des différents usagers (automobilistes, piétons, cyclistes...).

Pensez donc à prévenir de la présence du ralentisseur et à installer des panneaux signalant la vitesse autorisée en adéquation avec la hauteur du ralentisseur :

Si la vitesse autorisée est supérieure à 30 km/h, il faut nécessairement implanter le panneau A2b à 50 mètres en amont du ralentisseur et le panneau C27 qui doit-lui être installé juste avant le ralentisseur routier.