Le covoiturage : définition

On parle de covoiturage quand plusieurs personnes, qui ne se connaissent pas forcément, utilisent la même voiture privée pour faire le même trajet. Cela permet de réduire le trafic routier et de partager les coûts de transport. Au cours des dernières années, cette pratique s'est développe de plus en plus. C'est un nouveau mode de déplacement social qui est plus respectueux de l'environnement que d'autres moyens de déplacements comme l'utilisation de sa voiture personnelle seul. 

Les différents types de covoiturage

Le covoiturage de service

Il existe plusieurs types de covoiturage :

  • Le covoiturage informel ou sans suivi

  • Le covoiturage de service qui est un système organisé et suivi comme Rezo Pouce ou Covoit’ICI

  • Le covoiturage planifié rendu célèbre par Blablacar

  • Le covoiturage communautaire qui repose sur le partage du véhicule avec l'entourage proche comme les amis, la famille ou les collègues

Le covoiturage en temps de Covid-19 : des mesures spéciales

Depuis le 11 mai 2020, le gouvernement autorise le covoiturage sous certaines conditions : 

  • Port du masque pour les plus de 11 ans dans les voitures (le masque doit recouvrir le nez et la bouche)
  • Passager non autorisé à s’assoir à côté du conducteur 
  • Le véhicule peut accueillir 2 passagers à l’arrière uniquement.
  • Le conducteur peut refuser l’accès à un passager qui ne possède pas de masque

Les panneaux de signalisation lié au covoiturage

    Panneau de signalisation CA1 d'indication de stationnement gratuit   Pour signaler un espace de covoiturage, vous pouvez utiliser les panneaux de signalisation suivants : 

  • Le panneau de signalisation CE52 qui signale un espace dédié au covoiturage

  • Le panneau C1A qui indique un stationnement gratuit + le panonceau M9z qui est complètement personnalisable et donc sur lequel il est possible d'inscrire des messages comme  "Aire de covoiturage" ou "Covoiturage"

Pourquoi choisir le covoiturage de service ?

Si un très grand nombre d'habitants circulent en ville régulièrement, le covoiturage est la solution. Il permet de réduire le stress, la fatigue et de faire des économies financières. Plus il y a d'utilisateurs, plus le covoiturage de service est rentable et utile pour les villes et les communes. 

Le petit plus du covoiturage de service c'est qu'il peut être utilisé pour les petits trajets du quotidien comme les courses, les rendez-vous médicaux...

Par exemple, Covoit’ICI est un système de covoiturage de service. Pour mettre en place le covoiturage de service, il faut des habitants volontaires et une borne dédiée.

Le principe de ce système de covoiturage est simple : 

  1. Le futur passager saisit sa destination dans la borne
  2. L'utilisateur paye (avec une carte de crédit) et il reçoit un ticket
  3. Ensuite, la destination s'affiche sur le panneau d'affichage visible par les automobilistes (semblable à un arrêt de bus)
  4. Après ça, tous les conducteurs peuvent s'arrêter et prendre le passager
  5. Pour être payé, le chauffeur dispose de 14 jours pour saisir le code sur le site apparu sur le billet que le passager lui a remis

Quel financement pour le covoiturage de service ?

Comment financer le dispositif pour le covoiturage de service

Les collectivités, communes et les EPCI (Etablissements Publics de Coopération Intercommunale) peuvent cofinancer ou financer la création d'aires de stationnement ou de bornes de covoiturage. 

Le conseil départemental et régional peuvent soutenir aussi la construction des aires de stationnement grâce à des ressources matérielles et leur savoir faire.

Les communes et les EPCI (qui sont des autorités organisatrices de la mobilité urbaine) peuvent prendre en charge la campagne de communication et/ou sensibiliser les habitants à ce nouveau système.

Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux !

Facebook Prozon Linkedin Prozon Twitter Prozon Youtube Prozon