C'est quoi un coussin berlinois ?

Le coussin berlinois est une surélévation implantée sur la chaussée. Aussi appelé coussin lyonnais, ce type de ralentisseur doit son nom à la ville de Berlin. C'est en effet au sein de la capitale allemande que le coussin berlinois a pour la première fois été utilisé.

Il ne s’étend pas sur toute la largeur de la chaussée et permet aux véhicules de transports en commun et aux camions de le franchir en diminuant l’effet de surélévation. En revanche, les véhicules de plus petit gabarit ne peuvent éviter la surélévation du coussin. Les vélos et motos peuvent continuer leur route sans dévier de leur position sur la droite de la chaussée sans le franchir.

Le coussin berlinois est un outil très intéressant économiquement parlant en matière de sécurité routière : il est moins cher d'installer un coussin berlinois que de mettre en place un ralentisseur trapézoïdal sur la chaussée. Pour en savoir plus sur les différents types de ralentisseurs qui existent, vous pouvez lire notre article à ce sujet.

Quelle réglementation pour implanter un coussin berlinois ?

Le coussin berlinois ne fait pas l’objet d'une réglementation spécifique, contrairement aux ralentisseurs de type dos d'âne réglementés par le décret n° 94-447 du 27 mai 1994.

Il existe cependant des recommandations pour implanter un coussin berlinois. Ces recommandations proviennent du guide de recommandation technique des ralentisseurs du CERTU de 2018 et du guide des coussins et plateaux du CEREMA du 21/07/2010.

Ces recommandations techniques ont pour objectif d'optimiser l'utilisation du coussin berlinois pour qu'ils remplissent convenablement ses objectifs d’implantation, à savoir forcer les automobilistes à respecter la limitation de vitesse en vigueur tout en ne causant pas trop de gêne pour les automobilistes qui respectent la limitation.

Le domaine d’implantation des coussins berlinois est donc limité aux agglomérationsaux zones dont la vitesse est limitée à 30 km/h, aux voiries internes des aires de repos, routières ou autoroutières, aux voies de lotissements hors agglomération et aux aires de stationnement.

Quels panneaux de signalisation implantés autour d'un coussin berlinois ?

Panneaux de pré-signalisation

Afin d’éviter une arrivée trop rapide des véhicules sur la zone de ralentissement du coussin berlinois, il convient d’en aménager la pré-signalisation à une distance située entre 10 et 50 mètres du coussin berlinois.

Il faut installer un panneau ralentisseur dos d'âne A2b associé à un panneau de limitation de vitesse à 30 km/h. Le panneau A2b est à compléter d'un panneau d'étendue M2 s'il y a une succession de coussin berlinois sur la route, le panneau M2 indiquant sur combien de mètres l'automobiliste va rencontrer des coussins berlinois.

Panneaux de signalisation de position

A l'endroit du coussin berlinois, il convient de fixer sur un poteau un panneau de type C27 qui indique que la chaussée se surélève.

Après le coussin berlinois, on installe un panneau B33 indiquant la fin de la vitesse maximale autorisée de 30 km/h.

Quel marquage au sol routier pour un coussin berlinois ?

Lorsque la chaussée est bidirectionnelle, il est indispensable de tracer une bande d’axe, à équidistance des bandes de rives ou des côtés de la voie, divisant la chaussée en deux parties égales jusqu’à environ dix mètres avant et après les coussins berlinois. Les coussins berlinois doivent être implantés de part et d’autre, à équidistance et parfaitement parallèles à cette bande axiale.

Comment poser un coussin berlinois ?

Composition du coussin berlinois :

  • 6 éléments en caoutchouc vulcanisé
  • 7 éléments de liaison
  • 34 chevilles
  • 34 tire-fonds
  • 34 rondelles
  • 34 capuchons en caoutchouc

Outils nécessaires :

  • 1 balai
  • 1 mètre et 1 équerre
  • 1 craie
  • 1 maillet
  • 1 perceuse avec foret adapté (Ø 16 mm) et embout à douille adapté (Ø 19 mm)
  • 1 soufflette à air comprimé

Avant l'installation :

Avant toute installation, veuillez vérifier les recommandations du CERTU concernant la pose de ralentisseurs. Assurez-vous également de prévenir les usagers de la route de votre intervention à l’aide de panneaux temporaires de signalisation.

Étape 1 : Préparation de la route

Nettoyer la chaussée avec un balai afin qu’il n’y ait pas de résidu entre le sol et le ralentisseur. A l’aide d’un mètre, d’une équerre et d’une craie, marquer au sol l’emplacement souhaité. 

Pose coussin berlinois étape 1

Étape 2 : Liaison des 6 éléments du coussin

Placer les éléments de liaison comme ci-contre à l’aide d’un maillet. Ils sont primordiaux afin d’assurer une bonne rigidité et tenue sur le long terme.

Pose coussin berlinois étape 2 Positionnement des liaisons entre éléments du coussin berlinois

Étape 3 : Pose du coussin berlinois

Une fois les éléments de liaison insérés, poser le coussin berlinois sur la route en suivant le marquage au sol effectué en étape 1.

Pose coussin berlinois étape 3

Étape 4 : Perçage du sol

Equiper la perceuse avec un foret adapté (Ø 16 mm) puis percer le sol en suivant le marquage effectué en étape 1.

Pose coussin berlinois étape 4

Étape 5 : Mise en place des chevilles

Retirer les débris à l’aide d’une soufflette à air comprimé, puis insérer les chevilles à l’aide d’un maillet.

Pose coussin berlinois étape 5

Étape 6 : Pose des tire-fonds

Equiper la perceuse d’un embout à douille adapté (Ø 19 mm) et visser les tire-fonds.

Pose coussin berlinois étape 6

Étape 7 : Pose des capuchons

Emboiter les capuchons à l’aide d’un maillet jusqu’à ce qu’ils soient à niveau.

Pose coussin berlinois étape 7

Pour commander votre coussin berlinois, rendez-vous ici sur notre fiche produit.

Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux !

Facebook Prozon Linkedin Prozon Twitter Prozon Youtube Prozon