La mise en place d'un passage pour piétons

comment ça marche ? 

Le passage pour piétons délimite une zone de passage et sécurise les déplacements des piétons. Il permet de regrouper les piétons afin qu'ils traversent la chaussée au même endroit.

Le passage clouté s'installe généralement en agglomération aux abords des écoles, gymnases et autres lieux très fréquentés par les piétons. 

Un piéton qui s'engage sur passage pour piétons est toujours prioritaire. Les autres usagers de la voie sont dans l'obligation de s'arrêter devant un passage pour piétons.  

Le passage pour piétons est un élément de signalisation horizontale qui est composé de bandes blanches verticales et parallèles. Les bandes doivent respecter les critères suivants : 

  • 2,5 mètres de longueur
  • 50 centimètres de largeur
  • L'espace entre les bandes doit être de 50 centimètres

À SAVOIR

  • Le marquage au sol ne doit pas empiéter sur un passage pour piétons. Il doit être implanté à minimum 50 centimètres de distance avant et après un passage pour piétons. 
  • Le passage pour piétons doit être blanc ou jaune s'il est temporaire. Les autres couleurs du RAL ne sont pas recommandées. 
  • Selon le décret n°2018-975 du 18 septembre 2018, le non respect d'un passage piétons ou le refus de priorité engendre une contravention de quatrième classe soit une amende forfaitaire de 135€ et un retrait de 6 points sur le permis de conduire.
  • Le stationnement gênant sur un passage pour piétons entraîne aussi une contravention de quatrième classe et un risque pour le véhicule d'être mis en fourrière. En cas de mauvais stationnement, le propriétaire du véhicule ne perd pas de points. 

Comment aménager un passage pour piétons ?

Le passage clouté doit être visible par tous les usagers de la route. Les conducteurs doivent pouvoir anticiper la traversée d'un riverain et les piétons doivent avoir une vision d'ensemble pour traverser au bon moment. 

Il faut donc éviter de placer un passage piétons à coté d'éléments gênants comme des panneaux publicitaires ou des places de parking qui peuvent réduire la visibilité des usagers.

Depuis le 24 décembre 2019, l'article 52 de la loi 2019-1428 d'orientation des mobilités supprime les places de stationnement avant un passage pour piéton, il privatise cet espace aux deux-roues motorisés. 

Pour plus de sécurité, l'arrêté ministériel du 12 décembre 2018 donne la possibilité de tracer une ligne d'effet avant un passage pour piétons. L'implantions de la ligne permet d'indiquer aux automobilistes et autres usagers l'endroit où ils doivent s'arrêter.

La ligne d'effet augmente considérablement la distance entre les piétons et les autres usagers de la chaussée. Elle doit être implantée entre 2 et 5 mètres avant le passage pour piétons. 

La ligne d'effet est composée de traits discontinus qui doivent respecter les critères suivants : 

  • 50 centimètres de longueur
  • 15 centimètres de largeur  
  • L'espace entre les traits doit faire 50 centimètres 

CONSEILS ET RAPPELS

  • Pour augmenter la sécurité autour des passages pour piétons, la loi oblige l'implantation de bandes podotactiles (appelées aussi BEV pour Bandes d'Eveil à la Vigilance) pour les personnes aveugles et malvoyantes. Pour réussir la pose de vos bandes podotactiles, consultez notre article dédié ici
  • La loi permet aussi de prévoir un abaissement du trottoir pour faciliter certains déplacements.
  • La mise en place des répétiteurs sonores est aussi vivement recommandée.
  • Pour l'aménagement d'une zone piétonne, il est conseillé d'implanter des barrières de ville ou des potelets le long des trottoirs. Ils permettent d'empêcher le stationnement intempestif des véhicules sur les trottoirs réservés aux piétons.

Comment créer un passage piéton ?

Pour créer un passage pour piétons, la solution la plus simple est d'utiliser des bandes thermocollées.

Notre modèle de passage piétons à thermocoller

Il s'agit d'un kit de lignes blanches à thermocoller qui permet de créer un passage piétons.

Notre modèle se pose facilement, il est de haute qualité, durable et homologué. 

Création d'un passage piéton thermocollé 

  • Préparation du support : faites des repères de marquage sur le support avec un cordeau ou un élément similaire pour simplifier l’installation du thermocollé. Puis, nettoyez la surface pour retirer les poussières et autres substances. 
  • Éliminer l’humidité : pré-chauffer le revêtement à l’aide d’un chalumeau pour que la surface soit bien sèche. 
  • Positionnement du thermocollé : positionnez l’élément correctement sur le sol avec la face billée vers le dessus. Les différents morceaux du passage doivent être raccordés les uns avec les autres et côte à côte sans laisser d’espace. 
  • Fusion des supports : chauffez le thermocollé avec le chalumeau (chalumeau au gaz propane avec un détenteur d’au moins 3 bars). Chauffez lentement en balayant d’un mouvement régulier le chalumeau entre 10 et 30 cm au dessus du thermocollé afin d'obtenir une chauffe homogène. 
                         

Il existe cependant 4 autres façons de créer un passage pour piétons avec de la peinture ou de l'enduit à froid, un pochoir et/ou du scotch de masquage.

Créer un passage piétons avec un pochoir, de la peinture solvantée et du scotch de masquage

  • Préparation de la surface : votre sol doit impérativement être propre et sec lors de la pose. Il faut aussi nettoyer le sol des poussières, cailloux, taches etc. Si la surface est trop abimée, il est conseillé de réparer les défauts avant la pose. 
  • Création des repères : vous pouvez tracer des repères en amont si besoin afin que le pochoir soit droit et/ou parallèle à la chaussée.
  • Positionnement du pochoir : pour ne pas que le pochoir bouge, vous devez le fixer à l’aide de scotch de masquage. Ce scotch est aussi très utile si vous avez peur de déborder avec la peinture. 
  • Application de la peinture : l’application de la peinture doit se faire de façon homogène et en petite quantité avec un pinceau à poils durs ou un rouleau en mousse de moyenne ou petite taille. Vous pouvez faire deux couches de peinture si nécessaire. 
  • Nettoyage du matériel après l’utilisation : pinceau et pochoir.

Créer un passage piéton avec du scotch de masquage et de la peinture solvantée 

  • Préparation de la surface : pour une pose durable, votre sol doit impérativement être dégraissé, propre et sec.
  • Création du passage piéton : traçage des lignes à l’aide du scotch de masquage et d’un mètre. Faites attention à bien respecter les distances et la longueur des bandes. Il préférable de faire le positionnement du scotch en allant de l’extérieur vers l’intérieur.
  • Application de la peinture : l’application de la peinture solvantée doit se faire en petite quantité et de manière homogène. Faites deux couches de peinture si besoin. Pour l’application vous pouvez prendre un pinceau à poils durs ou bien un rouleau en mousse. 
  • Nettoyage du matériel
  • Lorsque la peinture est sèche, vous pouvez enlever le scotch de masquage pour la remise en service.  

Créer un passage piéton avec un pochoir et de l’enduit à froid 

  • Préparation de la surface : la pose d’enduit à froid se fait uniquement sur des supports hydrocarbonés neufs ou anciens. Si vous utilisez de l’enduit à froid, vous n’avez pas besoin de saupoudrer des charges antidérapantes en amont.  
  • Création des repères : vous pouvez tracer des repères en amont si besoin afin que le pochoir soit correctement positionné sur la route. 
  • Positionnement du pochoir : pour ne pas que le pochoir bouge, vous avez la possibilité de fixer le pochoir à l’aide de scotch de masquage.
  • Préparation de l’enduit : homogénéisez le liant seul, puis ajoutez le durcisseur et mélanger 1 minute environ à l’aide d’un malaxeur électrique et appliquer l’enduit immédiatement après. 
  • L’application de l’enduit : l’application de l’enduit se fait à l’aide d’une spatule métallique lisse ou crantée.
  • Nettoyage du matériel après l’utilisation
  • Attendre que l’enduit soit sec pour une remise en service de la chaussée.

Créer un passage piéton avec du scotch de masquage et de l’enduit à froid 

  • Préparation de la surface : la pose d’enduit à froid se fait uniquement sur des supports hydrocarbonés neufs ou anciens. Lorsque vous utilisez de l’enduit à froid, vous n’avez pas besson de saupoudrer des charges antidérapantes avant la pose.   
  • Création du passage piéton : faites vos lignes à l’aide de votre scotch de masquage et d’un mètre. Veillez à bien respecter les distances et la longueur des lignes. Il préférable de faire le positionnement du scotch en partant de l’extérieur vers l’intérieur. 
  • Préparation de l’enduit : il faut homogénéiser le liant seul, puis ajouter le durcisseur et mélanger 1 minute environ à l’aide d’un malaxeur électrique et appliquer ensuite l’enduit immédiatement. 
  • L’application de l’enduit : l’application de l’enduit se fait avec une spatule métallique lisse ou crantée.
  • Nettoyage du matériel après l’utilisation
  • Attendre que l’enduit soit sec pour une remise en service de la chaussée.

La signalisation annonçant un passage piétons

Pour prévenir les usagers de la route de la présence d'un passage pour piéton, il existe la pré-signalisation et la signalisation de position

Le panneau de danger A13b : Passage pour piétons

Le panneau d'indication C20a : Passage pour piétons

Le panonceau d'indication M9d : Passage pour piétons surélevé

   

En agglomération le panneau A13b doit être positionné à 50 mètres du passage pour piétons. Hors agglomération, il doit être à 150 mètres. 

L'implantation du panneau C20a n'est pas obligatoire. Ce panneau de signalisation s'installe juste avant le passage pour piétons.  L'utilisation du panonceau M9d n'est pas non plus obligatoire. Ce panonceau accompagne les panneaux A13b et C20a. Il donne un complément d'informations aux usagers de la route. 

La signalisation lumineuse autour d'un passage pour piétons

La signalisation lumineuse se décline sous plusieurs formes :

  • Les panneaux de signalisation clignotants avec leds
  • Les panneaux avec affichage dynamique
  • Les panneaux rétro-éclairés
  • Les feux de balisage clignants pour panneaux de signalisation

Les avantages de la signalisation lumineuse

  • La signalisation lumineuse attire l'oeil des usagers de la route. 

  • Elle est visible jour et nuit. 
  • La signalisation lumineuse est très efficace pour les zones dangereuses. 

Les règles d'implantation de la signalisation lumineuse sont les mêmes que pour la signalisation non lumineuse. 

D'autres éléments de signalisation routière sont souvent utilisés avec un passage pour piétons :

Le feu tricolore Le ralentisseur dos d'âne Le ralentisseur coussin berlinois Le panneau stop AB4

 

Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux !

Facebook Twitter