UTILISATION DES FILMS RETRO-REFLECHISSANTS DE CLASSE 1 OU CLASSE 2 OU CLASSE 3 :

Le principe de rétro-réflexion s'appuie sur une technologie dite « à microbilles » ou une technologie dite « à microprismes ».
- Les films Microprismatiques sont utilisés pour les panneaux de police classe 1, 2 et 3 ainsi que pour les panneaux temporaires de classe 2.
- Les films microbilles conviennent aux panneaux temporaires de classe 1.

Tous les panneaux doivent obligatoirement être au minimum de classe 1.


Revêtement rétro-réfléchissant de classe 1 :

Cette classe de revêtement correspond au niveau de service minimal sur les réseaux en rase campagne et en agglomération.
Le revêtement de la classe 1 est interdit pour les panneaux et panonceaux de la signalisation permanente mentionnés ci-après.
La classe 1 est souvent disposée sur les voies privées.
Elle s'applique aux axes ou le niveau de service est le plus faible.
A propos de la visibilité, la classe 1 est la plus faible (jusqu'à 100 mètres).


Revêtement rétro-réfléchissant de classe 2 :

Ce procédé a un quotient supérieur à la classe 1. Ce qui permet un repérage bien plus puissant et d'intensifier la distance de lisibilité.
En rase campagne, le revêtement de classe 2 est utilisé pour tous les panneaux et panonceaux implantés à plus de 2 m de hauteur, et pour tous les panneaux et panonceaux implantés sur autoroutes et sur routes à grande circulation, quelle que soit leur hauteur.
En agglomération, il est utilisé pour les panneaux de type AB ainsi que pour tous les panneaux implantés dans les sections où la vitesse est relevée à 70 km/h.
Il est possible d'utiliser des revêtements de classe 2 en lieu et place de revêtements de classe 1.
La durée de vie minimale des films rétro-réfléchissants de la classe 2 est de 10 ans.
Concernant le niveau de visibilité (jusqu'à 250 mètres), la classe 2 est située entre la classe 1 et la classe 3.

Revêtement rétro-réfléchissant de classe 3 :

Ce revêtement peut être utilisé pour tous les panneaux installés à plus de 2 mètres de hauteur.
L'application de cette classe se fait en zone urbaine pour les panneaux de typer AB, mais aussi pour les panneaux placés sur une route ou la vitesse est limitée à plus de 70 km/h.
La rétro-réflexion occasionnée par cette classe est plus élevée que les deux autres classes.
De ce fait, elle garantie un niveau de visibilité plus élevé et bien plus durable dans le temps (à savoir 12 ans minimum).
Au sujet de la visibilité, la classe 3 est la plus importante (jusqu'à 500 mètres).

Classe Niveau visibilité des films Valeur minimale rétro-réflexion Durée de vie minimale
1 jusqu'à 100 mètres 50 cd/lux/m² 7 ans
2 jusqu'à 250 mètres 180 cd/lux/m² 10 ans
3 jusqu'à 500 mètres 425 cd/lux/m² 12 ans

Les panonceaux installés en dessous des panneaux nécessitent également d'être rétro-réfléchissants et doivent appliquer les films de mêmes classes que les panneaux auxquels ils sont raccordés. 

ATTENTION!

S'il était reconnu que lors d'un accident, la signalisation est mal installée, confuse, pas conforme ou mal lisible ... la responsabilité pénale des membres de la collectivité locale peut être déclarée comme mise en danger délibérée d'autrui.

Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux !

Facebook Twitter