Sur le site culturecommunication.gouv.fr, nous pouvons lire que :
« L'utilisation de pictogrammes, soigneusement choisis, facilite la compréhension des messages pour tous les visiteurs. Les pictogrammes alertent les personnes handicapées sur la prestation qui leur est offerte et sensibilisent le grand public. Leur utilisation est essentielle pour ceux qui ne comprennent pas immédiatement des textes écrits : étrangers, mauvais lecteurs, personnes présentant un handicap mental, certaines personnes sourdes ou malentendantes, jeunes visiteurs...
Les pictogrammes sont à utiliser sur le site (abords et intérieurs) ainsi que sur tous les supports d'information (papier et en ligne) ».
Extrait du chapitre "Les établissements publics et le handicap" du Guide pratique de l'accessibilité.
Certes, certes…  Mais ce pictogramme datant de 1968, « soigneusement choisi », est-il réellement représentatif des handicapés moteur ?


Pictogramme PMR

S’il facilite notre compréhension du message, c’est certainement par simple habitude visuelle car à bien le regarder, il ne ressemble plus à rien. Cette représentation passive, manifestement inerte, une silhouette à peine humaine, totalement soumise, ne représente pas la somme d’efforts, de lutte, de courage, ni la force et la puissance d’amour de la vie qu’il faut pour vivre, accepter son handicap et, trop souvent encore, se faire respecter.

À quand un logo en France qui figure les handicapés comme ce qu’ils sont : des humains à part entière, bougeant, vivants, rapides, gagnants, fonceurs ?
Vivement le logo handi innovant en France !
Il est temps de changer ce pictogramme datant de 1968. Il est temps de rendre une image positive du handicap, non enferré dans un fauteuil roulant beaucoup plus imposant que son occupant. L’humain reprend le dessus et devient volontaire, mouvant.

Logo PMR

Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux !

Facebook prozon Linkedin Prozon Twitter prozon Youtube Prozon