Marquage au sol

Il y a 70 produits.

Le marquage au sol, aussi appelé signalisation horizontale, regroupe toutes les informations visuelles tracées sur la chaussée ou sur le sol des lieux de travail (usines, ateliers, agences...) ou établissements recevant du public (salles de sport, salles de spectacle, musées, écoles...).

Lire la suite
Produits 1 - 20 sur 70

Rôles du marquage au sol

Le marquage au sol permet d'améliorer la sécurité dans tout lieu dans lequel il est mis en place. Cela peut être sur la route pour informer, avertir ou guider les automobilistes, ou bien dans n'importe quel lieu accueillant des travailleurs ou du public afin de garantir leur sécurité.

Les produits de marquage au sol peuvent être divisés en plusieurs grandes catégories :

Les rubans adhésifs : simples, rétroréfléchissants, antidérapants, abrasifs, photoluminescents... Le ruban adhésif permet d'effectuer un marquage au sol simple et rapide en intérieur comme en extérieur

Les thermocollés : ce sont des résines thermoplastiques, préformées, et pré-billées de haute qualité qui se collent sur la chaussée. Les thermocollés assurent une signalisation durable et très résistante dans le temps. Ce type de marquage au sol est beaucoup plus résistant que le marquage au sol fait avec de la peinture routière. De plus, le thermocollage permet de couvrir des surfaces non régulières car la résine fond sous l'effet de la chaleur et épouse la forme de la route.

Le marquage au sol au service de la sécurité routière

Les éléments peints ou imprimés donnent des informations importantes aux utilisateurs de la route. Le marquage au sol est un élément indispensable lorsqu'il est question de signalisation routière. Un marquage au sol peut être temporaire ou permanent.

Le marquage au sol est utilisé pour délimiter et sécuriser la circulation. Les usagers sont obligés de respecter les consignes qu'annonce le marquage au sol. La signalisation horizontale régit ainsi la conduite et les déplacements des automobilistes et des piétons.

Les différentes fonctions de la signalisation horizontale sont les suivantes :

  • Délimiter la chaussée
  • Annoncer un danger, une interdiction ou une citation temporaire
  • Signifier aux usagers que l'arrêt est interdit ou que la place est réservée
  • Limiter le stationnement, réserver un emplacement pour les PMR ou tracer des bandes cyclables

La signalisation horizontale est composée de plusieurs éléments : les lignes médianes ou lignes de rives, les lignes directionnelles, les passages pour piétons, les lignes "STOP" ou "Cédez le passage", les voies de bus, les lignes des feux de signalisation...

Le marquage au sol de signalisation routière n'est pas obligatoire sauf dans certains cas : sur les autoroutes, devant un panneau STOP, un cédez le passage ou un feu de signalisation.

La signalisation routière horizontale peut être blanche (RAL 9016), rouge (RAL 3020), verte (RAL 6024), bleue (RAL 5010) ou jaune (RAL 1023). Ces couleurs ont été fixées par une circulaire parue au Journal Officiel.

La mise en place de la signalisation horizontale est encadrée par le code de la route. Pour que la marquage au sol soit réglementaire, il doit être certifié NF par l'AFNOR.

Le marquage au sol doit impérativement être :

  • Durable : le marquage au sol doit pouvoir supporter 50000 passages de roues minimum
  • Visible jour et nuit : le coefficient de luminance du marquage au sol doit être de supérieur ou égal à 80 mcd/m2/lx
  • Adhérant : le coefficient d’anti-glissance ou SRT doit faire au moins 0,45 
  • Visible par temps de pluie avec un niveau de rétroréflexion minimum de 35 mcd par temps humide (on parle alors de coefficient Rw) et également de 35 mcd par temps pluvieux (on parle ici de coefficient Rr)

Informations

  • remboursement-vertical.png
Créer un devis à partir de ce panier Demander un devis
Filtrer par :
Disponibilité
Ils nous ont fait confiance
État
Capacité